Kitesurf & parapente à Pacasmayo, PEROU


Introduction

Pacasmayo est un village de pêcheurs sur la côte désertique au nord du Pérou. Cette région est réputée pour ses vagues extraordinaires et pour son vent consistant. La vague de Pacasmayo est très prisée les windsurfers et les kitesurfers. Et quelle vague ! Nous avons ici affaire à la vague navigable la plus longue du monde.

Kitesurf

Pacasmayo présente la vague alimentée en vent la plus longue du monde. Les navigateurs de tous horizons, assoiffés de bottom turns et de rollers viennent assouvir leur besoin de frissons en chevauchant cette déferlante légendaire. Ici, pour la première fois de ma vie en kite, j’ai sentit mes cuisses chauffer à force d’enchainer les virages. C’est une grosse mémère déroulant sur des centaines de mètres qui sert de terrain de jeu. Parfois, les conditions se maintiennent jusqu’au coucher de soleil. Le spectacle est alors ahurissant.

Les journées parfaites sont rares. Le site est balayé par un fort courant marin qui se déplace du phare vers le village, dans le même sens que le vent. Pour naviguer, il faut donc plus de vent que d’habitude, soit 16 ou 17 nœuds pour envisager de se mettre à l’eau avec une grande bâche. En moyenne, ces conditions sont présentes 4 jours par semaine. Le swell rentre une semaine sur deux. Pacasmayo promet de belles sessions mémorables et des instants magiques de ride et de partage avec les autres passionnès de waveriding.

Parapente

Lorsque le vent n’est pas assez fort pour naviguer, on trouve au nord du village une falaise qui permet de faire du soaring. Elle est un peu en biais par rapport à la brise donc il faut l’aborder avec prudence. Le vent est laminaire et très stable. Pour se lancer, préférer la partie la plus au nord qui présente une pente douce et une large plage en bas. J’ai testé d’autres sites aux alentours, Puemapé et Barranca mais le vent y est plus rafaleux et donc plus dangereux. Ce site est idéal pour s’amuser aux « barefoot », « touch and go » et autres jeux près du sol.

Surf

Les surfeurs viennent ici quand les conditions sont grosses. Ils peuvent alors enchainer les virages pendant plus de 4mn. Le point se situe en face du phare. Le matin, le vent est léger et side off. La vague creuse mieux à marée basse.

Le rêve

A Pacasmayo, vous pouvez vous offrir une session de surf le matin, allez voler avec les vautours sur la falaise de bord de mer à midi, et pratiquer le kitesurf quad le vent se lève l’après midi… Que demander de plus ?

Pratique

La saison haute de kitesurf est de Mars à Octobre.

Pacasmayo est un relativement bien développé et propose des petits restos et des salons de thé. Sur la côte, les autres villages de pêcheurs sont extrêmement rustiques.

L’hôtel Terrazas surplombe magnifiquement le spot de vague de Pacasmayo. La chambre est à dix euros et vous avez le meilleur point de vue possible. Au village, vous pouvez manger pour 2 euros chez « El menu de la Tia Fina » ou au « Pacasmiami ». Les jours de fête, offrez-vous un céviche mixte : poisson, crevettes, coquillages, moules avec des patates douces baignant dans une sauce magique pour 8 euros au Puerto Escondido.

Le bus Lima – Pacasmayo coute 20 euros sur l’application « Civa » et enfin sur places, tous les déplacements se font en moto taxi, c'est-à-dire des tuc-tuc à moteurs pour 0,5 à 2 euros. Enfin, pour vous amuser, la Taverna est une boite de nuit bondée tard le samedi soir.

Conclusion

Il est des sites que l’on ne veut jamais quitter. On prévoit d’y rester trois jours et on y reste trois semaines. Pacasmayo fait partie de ces lieux magiques qui nous attirent. Ici, rien n’est parfait, rien n’est facile. Pourtant, on y reste, on y revient. A la recherche de ces instants magiques ou les éléments se coordonnent pour donner des moments de rides extraordinaires, grisants, permettant de repousser nos limites. Kitesurf, windsurf, surf, paddle, parapente ! Sommes-nous au paradis ? Oui, à Pacasmayo.

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle